Hugo et les rois Être et Avoir

Un conte grammatical pour ne plus faire de fautes. Cette méthode révolutionnaire a déjà conquis plus de 200 000 lecteurs et est de plus en plus suivie par les enseignants confrontés aux problèmes d’orthographe de leurs élèves. 
Disponible en édition papier et en livre numérique interactif.


La méthode pour ne plus faire de fautes


Les fautes d’orthographe ne sont pas une fatalité

Aujourd’hui, environ 50 % des élèves de 6e ne sauraient pas écrire une phrase sans faute d’orthographe (enquête PISA 2012). Les lacunes s’accumulent dès le primaire et le risque de décrochage est fort. Hugo et les rois Être et Avoir s’adresse à ces enfants qui ne parviennent pas à assimiler les règles de l’écrit avec les méthodes traditionnelles. Retrouver son chemin dans la forêt des mots, domestiquer accords et règles grammaticales, c’est possible lorsque la grammaire se transforme en conte de fées.


Quand la grammaire devient un conte

Hugo, le héros de ce conte, souffre de dysorthographie : en dépit de ses efforts, il ne retient pas l’usage écrit du français. Fondé sur l‘imaginaire, la métaphore et le dessin, Hugo et les rois Être et Avoir facilite la mémorisation et l’acquisition des réflexes indispensables à la maîtrise de l’écrit. Ici, pas de mots complexes ni de règles rébarbatives, mais une simple et belle histoire illustrée qui réconciliera l’enfant avec la grammaire et l’orthographe.


Apprendre la grammaire, c’est facile et ludique

Transformés en personnages merveilleux, mots et verbes s’animent : le roi Être est gentil et facile à vivre tandis que le roi Avoir se montre retors. Au fil d’une aventure en neuf étapes joliment illustrées, Hugo, entraîné par Nina dans mille endroits féeriques, découvre le monde des verbes et des mots. Roublards, joueurs, colériques ou bons camarades, ceux-ci sont des complices avec lesquels écrire devient un vrai jeu.


Reprendre confiance en soi

Fort des secrets livrés par la fée Nina, votre enfant, tout comme Hugo, progressera vite. Il va acquérir une à une les clés qui vont lui permettre de maîtriser jusqu’aux règles les plus complexes d’accord du participe passé, il ne confondra plus les finales en é, ezou er. À la fin de chaque chapitre, des exercices lui permettent de tester sa progression et de gagner en assurance. La victoire est au bout du chemin !

Extrait du site: https://hugo.lerobert.com/
Site de l’auteure: http://www.defi9.fr/

About ComSylvia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *